Au Togo, les deux camps s’assoient autour de la même table

L’opposition demande notamment la libération des militants arrêtés depuis le début des manifestations contre le président Gnassingbé, en août 2017. Le pouvoir estime avoir déjà fait preuve de sa bonne volonté. Des dizaines de manifestants ont …
(Orginal – Story lesen…)

auch interessant