Injures envers Mme Erignac : Charles Pieri a refusé de s’expliquer en garde à vue

leparisien.fr, publié le mardi 13 février 2018 à 22h27 L’ex-leader nationaliste est soupçonné d’être titulaire du compte Facebook qui a publié un message injurieux envers Madame Erignac, au soir de la journée d’hommages au préfet assassiné.
(Orginal – Story lesen…)

auch interessant